Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 112
Invisible : 0
Total : 112
13207 membres inscrits

Montréal: 27 sept 00:18:52
Paris: 27 sept 06:18:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Terre Brûlée vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 23 juin 2004 à 09:45
Modifié:  29 nov 2009 à 06:08 par Lunastrelle
Citer vertical_align_bottom


TERRE BRÛLÉE



A la maison de mon enfance…Aux miens que j'aime. Au foyer auquel je crois…




Dans une ville que le fleuve caresse
D'effluves bleues et d'ombre fraîche
Ma maison tant d'années à vivre dans tes murs
A regarder la Seine de tes fenêtres claires.

Combien de fois le soir le soleil s'est noyé
Dans les flots de soie grise en un baiser brûlant
Que je recueillais seule dans l'écrin de mon cœur,
Petite fille à l'abri de ce monde…

Combien de fois mes pas ont-ils résonné
Des marches de bois blond à ta porte de verre
Et mille éclats de rire ont-ils fait vibrer
La pierre douce et chaude de ta blanche façade ?

Combien de fois mes larmes ont-elles épousé
L'ombre mélancolique de tes saules pleureurs,
Jeune fille effeuillant des roses épineuses
A ton balcon, amante de Vérone ?



*



Mais la foudre a frappé de sa main assassine
Tes murs en même temps que moi
De mon corps torturé à tes portes béantes
S'est échappé le sang d'une même blessure.

Ma maison toute en ruines que la guerre a marquée
Au fer rouge comme une chair brûlée
Je porterai toujours tes stigmates rouge sang
Et le poids de ta chute…

Combien de souvenirs habiteront encore
Les pièces aujourd'hui vides que d'autres meubleront ?
Hélas ! Combien de rires, de murmures et de pleurs
Vibreront pour toujours du fond de mon enfance !

Et si ton capitaine a rendu l'âme à bord
Sache, mon beau navire, que jamais équipage
N'a défendu en mer d'aussi belles couleurs…
Ma maison je te quitte ce jour la mort dans l'âme.



  VOLCANE
Meganyss

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
2449 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2003
Dernière connexion
10 novembre 2009
  Publié: 23 juin 2004 à 09:53 Citer vertical_align_bottom

Spécial...

Quitter ses souvenirs, sa maison...
La tendresse des jeunes temps.
Sans vraiment en avoir le choix...

Un poème magnifique où les mots en disent long Volcane,
J'ai beaucoup aimé.

  Demain se fait d'aujourd'hui
florence

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
512 commentaires
Membre depuis
6 juin 2004
Dernière connexion
26 avril 2006
  Publié: 23 juin 2004 à 10:00 Citer vertical_align_bottom

Poignant ce poême...

Terrible de devoir quitter la maison du bonheur de notre enfance, maison qui porte en elle nos souvenirs...

florence

  florence
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
5042 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 23 juin 2004 à 10:03 Citer vertical_align_bottom

une beauté toute mélancolique,
a la hauteur de ton talent ...

ps : suite a des abus, la nouvelle
mode du site veut qu'on ne signale
plus quand on nomine. Devine

sincèrement,
chimay

  La musique danse, la poésie chante
Lénaïs


"Il m'a fallu apprendre mot par mot la vie Comme on oublie." P.Eluard
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
270 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2006
Dernière connexion
13 décembre 2010
  Publié: 23 juin 2004 à 12:17 Citer vertical_align_bottom

Douce et profonde mélancolie que l'on ressent tous dans nos beaux et bons souvenirs d'enfant.
Souvenirs à jamais ancrés dans nos coeurs, et cette terre en poésie nous ramène puissamment à notre passé.

J'aime beaucoup, Volcane, ravie de te revoir ici

Je nomine autant pour le fond que pour la forme.

Charlotte

 
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
4326 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 23 juin 2004 à 13:10 Citer vertical_align_bottom

La maison tel un nid un refuge ...qu'il faut un soir laisser, une déchirure...

Très joliment décrit.

Amitié

 
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 24 juin 2004 à 12:00 Citer vertical_align_bottom

Heureuse de te revoir ici Meganyss...ton commentaire me touche vraiment !

Florence je te remercie d'avoir exprimé ton sentiment si juste face à mon poème...Amitiés et à bientot j'espère !

  VOLCANE
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 26 juin 2004 à 08:19 Citer vertical_align_bottom

Chimay tes mots et ton amitié toujours présente me remplissent de bonheur... Merci pour le geste qu'il ets interdit de prononcer (je découvre car c'ets nouveau, je reviens et les lois ont encore changé !!!). Toute mon amitié à toi...

Anxiolytique merci de tout mon coeur, je ressens dans tous te smessages ta sensibilité et ton intuition...Encore une fois tu as saisi le message intime de mon poème ! amitiés sincères...

  VOLCANE
Sims.
Impossible d'afficher l'image
Même le plus bel être u monde ne pourra donner que ce qu'il a.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
62 poèmes Liste
2606 commentaires
Membre depuis
7 novembre 2002
Dernière connexion
14 septembre
  Publié: 26 juin 2004 à 09:18
Modifié:  26 juin 2004 à 09:19 par Sims.
Citer vertical_align_bottom

Difficille de quitter ce qui ne deviendra que souvenir.
J'ai été vraiement touché par ton texte, la première partie m'enchantais et... "Vlanc" l'engoisse m'a pris le coeur.
Je ne m'y attendais pas.
Tristement merveilleux, je nomine, bien que ce soit trop peu.
Amitié, Serge.

  Sims.
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 28 juin 2004 à 09:47 Citer vertical_align_bottom

Ma chère Arizona, je suis encore une fois touchée par ton message que tu sais rendre l'écho de mon poème...Merci d'être là et de tes mots...

Myo, je suis heureuse de faire ta connaissance sur mon poème...et ravie de savoir qu'il a su emporter ton enthousiasme ! Bisous et amitié...

  VOLCANE
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 30 juin 2004 à 09:23 Citer vertical_align_bottom

Merci cher Darine de tes mots si pleins d'amitié et de compréhension...Je suis heureuse que tu aimes ce poème.



Saphariel, merci à toi aussi d'être venue me lire...Je vois que tu es toujours là et ça me fait du bien !

  VOLCANE
janus

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
613 commentaires
Membre depuis
9 avril 2004
Dernière connexion
19 octobre 2005
  Publié: 1er juil 2004 à 11:35 Citer vertical_align_bottom

çà m'interpelle beaucoup plus !
Je connais cette histoire
Cette histoire je l'ai vécue aussi
Et je reconnais là, la Volcane qui m'est chère...

Janus

 
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 5 juil 2004 à 11:39 Citer vertical_align_bottom

Merci Andromaque, je suis heureuse que mon poeme t'ait plu...
amitiés sincères

  VOLCANE
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 13 août 2004 à 06:21 Citer vertical_align_bottom

Sims...je te remercie de tout mon coeur, mieux vaut tardq ue jamais ! Tu as su comprendre l'intime douleur de ce poème. Ton geste est un honneur pour moi.
toute mon amitié !

  VOLCANE
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 13 août 2004 à 08:14 Citer vertical_align_bottom

C'est un immence plaisir que de lire ce texte nostalgique et si beau.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 5 oct 2004 à 09:09 Citer vertical_align_bottom

tous...et un immense merci à Sims et à Janus avec bcp de retard, je sais...Je pense fort à vous mes amis.
bisous

  VOLCANE
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
19463 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 3 mars 2007 à 06:55 Citer vertical_align_bottom

Un sensibilité à fleur de peau, une possession presque passionnelle de son passé et de la maison de son enfance.
Ce texte est une merveille Volcane !

Amicalement
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2309
Réponses: 16
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0307] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.