Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Les parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 101
Invisible : 0
Total : 103
· ramon78 · Jean-Louis
13295 membres inscrits

Montréal: 21 février 16:17:15
Paris: 21 février 22:17:15
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Entre toile et lumière vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Maxence


Chaque instant révéle sa propre poésie
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
237 commentaires
Membre depuis
26 septembre 2023
Dernière connexion
Hier à 18:24
  Publié: 12 févr à 06:34
Modifié:  12 févr à 07:25 par Maxence
Citer vertical_align_bottom





Entre toile et lumière


Soudain, un faisceau lumineux transperce la pièce sombre de son antre, laissant une empreinte indélébile là où son cœur s'était assoupi. Ébloui, il vacille, résistant à cette touche éclatante. Par crainte, il se dissimule derrière la toile immaculée, tendue et immobile sur le chevalet en bois blond.
Peu accoutumé à l'amour, préférant déverser ses jours monotones dans un fleuve linéaire, habitué aux soubresauts dans des flaques d'eau dépourvues d'images à contempler et confronté à tant d'indifférence... Sous le soleil brûlant de midi, comment faire front à l'amour sans armure ?
Il désirait simplement son ombre, effleurer l'aube pour se perdre dans ses vapeurs parfumées à l'eau de rose, éternellement. Et le voilà face à une faille béante, une crevasse où ses vaisseaux éclatent, transformant ses chairs en une extase écarlate.
Le murmure d'un désir insensé flotte dans la brise, au cœur de l'après-midi, pénétrant à nouveau par sa fenêtre ouverte dédiée aux plaisirs, sous un rayon de soleil insistant. Et une fois de plus, l'amour ressurgit dans sa vie !
Le regard s'embrase, crépitant comme une flamme qui danse sur la peau enfiévrée. L'émoi, ce tourbillon insatiable, résiste farouchement à l'oubli, s'ancrant profondément dans chaque fibre. Les amants de la sphère, enlacés dans une étreinte enivrante, partagent un souffle qui résonne comme une mélodie envoûtante.
Les murmures de passion dévorante se propagent doucement, comme une brise sensuelle caressant l'atmosphère. Avant que le ciel n'offre son éclat, une célébration silencieuse se profile, empreinte d'une extase qui résonne sous chacun de leurs ondulations.


  La poésie est une suspension qui éclaire le monde
messaisons


"La sainteté, c'est tout ce qui lutte contre la dislocation, contre la séparation." Frédéric Boyer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
259 commentaires
Membre depuis
11 juin 2023
Dernière connexion
Il y a -253 minute
  Publié: 12 févr à 08:30
Modifié:  12 févr à 08:32 par messaisons
Citer vertical_align_bottom

Bonjour Maxence,

Votre texte à un parfum d'éternité, c'est ce que vous semblez vouloir faire rentrer dans la tête du lecteur.

L'inattendu peut surgir n'importe quand pour tout un chacun, semblez vous nous révéler, nous murmurer, là où votre subjectivité prend valeur de règle universelle.

Bravo !

J'ai suivi ce texte sans musique, pour m'imprégner du sens et du contenu sans être "dirigée" par autre chose.

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
796 poèmes Liste
16904 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
Il y a -225 minute
  Publié: 12 févr à 09:57 Citer vertical_align_bottom


On dirait que aujourd'hui c'est la journée de la lumière...

Le murmure d'un désir insensé flotte dans la brise, au cœur de l'après-midi, pénétrant à nouveau par sa fenêtre ouverte dédiée aux plaisirs, sous un rayon de soleil insistant. Et une fois de plus, l'amour ressurgit dans sa vie !


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Maxence


Chaque instant révéle sa propre poésie
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
237 commentaires
Membre depuis
26 septembre 2023
Dernière connexion
Hier à 18:24
  Publié: 13 févr à 03:57 Citer vertical_align_bottom

Citation de messaisons
Bonjour Maxence,

Votre texte à un parfum d'éternité, c'est ce que vous semblez vouloir faire rentrer dans la tête du lecteur.

L'inattendu peut surgir n'importe quand pour tout un chacun, semblez vous nous révéler, nous murmurer, là où votre subjectivité prend valeur de règle universelle.

Bravo !

J'ai suivi ce texte sans musique, pour m'imprégner du sens et du contenu sans être "dirigée" par autre chose.



Mon intention de départ est en effet d'offrir une expérience « littéraire » immersive et intemporelle, où les mots transcendent le temps et l'espace pour créer une connexion profonde avec ceux qui veulent bien lire jusqu'au bout de mes pensées. Quant à ma subjectivité, elle se veut une invitation à l'introspection et à la réflexion personnelle plutôt qu'une prétention à ériger des règles universelles. De toute façon chacun est libre d'interpréter et de ressentir ces mots à sa manière. Merci

  La poésie est une suspension qui éclaire le monde
Maxence


Chaque instant révéle sa propre poésie
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
237 commentaires
Membre depuis
26 septembre 2023
Dernière connexion
Hier à 18:24
  Publié: 13 févr à 03:59 Citer vertical_align_bottom

Citation de Galatea belga

On dirait que aujourd'hui c'est la journée de la lumière...

Le murmure d'un désir insensé flotte dans la brise, au cœur de l'après-midi, pénétrant à nouveau par sa fenêtre ouverte dédiée aux plaisirs, sous un rayon de soleil insistant. Et une fois de plus, l'amour ressurgit dans sa vie !


lilia



Tel un papillon émergeant de son cocon, l'amour déploie ses ailes, prêt à redéfinir le cours de son existence

  La poésie est une suspension qui éclaire le monde
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 125
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0180] secondes.
 © 2000 - 2024 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.