Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 15
Invisible : 0
Total : 16
· glycine
13216 membres inscrits

Montréal: 29 nov 18:48:52
Paris: 30 nov 00:48:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Secret-defense vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 11 déc 2003 à 06:48
Modifié:  12 juin 2009 à 07:33 par Lunastrelle
Citer vertical_align_bottom



SECRET-DÉFENSE



Je te rêve jusqu’aux étoiles. Je me lève et tu es seul, je sais. Je te sais. Je te sens et je voudrais crier mais je peux pas. Seulement laisser ta voix me caresser pour rien. Et contenir encore le cri qui me déchire.


Tu es là plus fort que le silence. Tu me constelles dans la soie sombre de nos regards. Tu es là plus fort que l’impossible.


De moi tu sais que mon armure. L’argent brillant sur ma peau nue et le sourire de victoire. Tu sais mes mots et mes armes, Walkyrie dans le soleil brûlant. Mais mon secret tu le sais pas.


Mon secret, mon trésor, mon or blanc et rose comme le sable chaud, ma plage déserte à l’infini…Je marche et j’ai mal de t’attendre. Loin tu me regardes et tu dis rien. Ne dis rien.


Viens. Viens comme tu as jamais fait. Comme moi seule peux te faire venir. Plus fort que l’acier de mes armes, plus fort que moi je veux aussi. Jusqu’à cette terre inconnue. Jusqu’à me faire voir les étoiles. Jusqu’à la nuit ouverte en mille cris.


Ne dis rien.
Je t’entends.
Je dirai rien.
A toi seul mon secret.


  VOLCANE
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 12 déc 2003 à 02:12 Citer vertical_align_bottom

Merci Opéra pour ton commentaire. Je suis très heureuse que tu aies aimé celui-là aussi...

Au plaisir de te lire.

V

  VOLCANE
Zig et Puce


"Qu'un ami véritable est une douce chose" ( Lafontaine )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
52 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2003
Dernière connexion
7 mai 2004
  Publié: 12 déc 2003 à 02:49 Citer vertical_align_bottom


"Les souvenirs sont cor de chasse
Dont meurt le bruit parmi le vent"...

Volcane, tu fais mentir ce poète
Il n'est de jour ou ta trompe de Diane
Ne nous interpelle et nous fasse rêver !

  Zig et Puce, les inséparables du Net
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 12 déc 2003 à 06:45 Citer vertical_align_bottom

Merci beaucoup Lacrima !

Je suis tellement heureuse que tu aimes chacun de mes écrits...

Amitiés

  VOLCANE
starnight


Le temps n'est plus si chaque instant est profitable.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
1051 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2003
Dernière connexion
31 décembre 2012
  Publié: 13 déc 2003 à 02:30 Citer vertical_align_bottom

Volcane,

S'il me venait à remarquer un tel appel de mon aimée, il est certain que je ne pourrais résister à la tentation "d'ouvrir la nuit en mille cris". (J'adore ta métaphore !)


Bien à toi et toujours aussi admiratif,

Sébastien

  Seb
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
20 octobre 2020
  Publié: 13 déc 2003 à 02:38 Citer vertical_align_bottom

Appartenir, s’appartenir,
Aimer, être aimé, se faire aimer,
En secret, au grand jour, dire et clamer son amour
Voilà à quoi tu m’as fait penser.
Amitiés,
Jean-Paul

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 13 déc 2003 à 04:42 Citer vertical_align_bottom

Desdichado, je te remercie pour ton amitié et ta fidélité à mes écrits...Je crois que les mots ont tous les pouvoirs, y compris celui de ressuciter ce qui, en apparence (seulement en apparence) n'est plus...

Puissent les miens te donner un peu de la lumière à laquelle tu aspires...

Merci encore mon ami.

Bisous

  VOLCANE
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 13 déc 2003 à 05:17 Citer vertical_align_bottom

Merci beaucoup, Sebastien, pour ces paroles...que je prends comme un hommage et qui me touchent au coeur.


Je suis heureuse de voir que tu aimes toujours mes écrits. Je regrette un peu tes absences...

Amitié sincère

  VOLCANE
night angel


Donner l'amitié à qui veut l'amour c'est comme donner du pain à qui meurt de soif!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
142 commentaires
Membre depuis
10 janvier 2003
Dernière connexion
1er juillet 2004
  Publié: 13 déc 2003 à 07:58 Citer vertical_align_bottom

J'adore tellement ce style, et tu l'as si bien! WOW!

  *~~Night Angel~~*
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 15 déc 2003 à 02:08 Citer vertical_align_bottom

Merci Jean-Paul pour ce message plein de sincérité et d'enthousiasme. Tes paroles et tes commentaires me font toujours très plaisir.

Bisous et toute mon amitié

  VOLCANE
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 15 déc 2003 à 06:29 Citer vertical_align_bottom

Nigth Angel, merci mille fois !!! Je suis heureuse de découvrir ton message et de savoir que ce poème et mon style t'ont plu.

Gros bisous.

  VOLCANE
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
20 octobre 2020
  Publié: 15 déc 2003 à 07:38 Citer vertical_align_bottom

Mais, c’est que je te comprends Volcane,
Nous ne sommes pas si éloigné que cela par la pensée.
Et je prends beaucoup de plaisir à te lire.
Amitiés,
Jean-Paul

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 16 déc 2003 à 02:13 Citer vertical_align_bottom

Tu as raison Jean-Paul...Certains de tes poèmes sont comme un miroir dans lesquels je reconnais des reflets de moi-même et de mes mots...En tout cas, je suis vraiment heureuse que l'on puisse partager la discussion aussi bien que la création. Ce n'est pas le cas de tout le monde ! et c'ets difficile et rare...J'en suis d'autant plus heureuse.

  VOLCANE
angesse


ce que nous ressentons n'est inscrit nul part
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
12 commentaires
Membre depuis
10 juin 2003
Dernière connexion
20 avril 2004
  Publié: 28 déc 2003 à 07:34 Citer vertical_align_bottom

just un mot



MAGNIFIQUE

  l'avantage d'écrire c'est qu'on peut parler sans ètre interrompu
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 29 déc 2003 à 05:39 Citer vertical_align_bottom

Angesse, merci de tout mon coeur pour ce mot qui se suffit à lui-même...

a bientôt j'espère.
Bisous

  VOLCANE
mandragore


atars38.jpg
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
57 commentaires
Membre depuis
7 octobre 2003
Dernière connexion
22 novembre 2004
  Publié: 28 jan 2004 à 22:16 Citer vertical_align_bottom



je t'ai aimer dans la déchéance
j'ai pénétré cent fois ton corps de mon arme
si seulement tu pouvais répondre a mes silences
j'irais de mon linceul éssuyer tes larmes
ma dissidence se meure rouge sang

ta force et ton désir volcane sont l'éclats de ta joie...

merci pour cette poésie audacieuse....

mandragore...

 
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 16 nov 2004 à 07:56 Citer vertical_align_bottom

Mandragore...tu sais trouver le smots pour me répondre. JE suis touchée de ton écriture et j'attends ton retour ici, mon ami...


Saphariel, merci d'etre fidèle à mes écrits. Ton message m'honore de tes mots.

  VOLCANE
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
1er mai
  Publié: 20 déc 2009 à 08:25 Citer vertical_align_bottom

Magistral celui là...

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2300
Réponses: 17
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0329] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.