Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 93
Invisible : 0
Total : 95
· ode3117
Équipe de gestion
· Catwoman
13394 membres inscrits

Montréal: 22 juin 10:08:33
Paris: 22 juin 16:08:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Je t'aime d'un amour impossible. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 22 jan 2006 à 15:57
Modifié:  7 mai 2007 à 14:12 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Je t'aime d'un amour impossible.


Sous ses faux semblants, ton absence meurtière
Est violente blessure qui bouleverse mes repères.
Elle ne me laisse que d'infimes souvenirs de toi,
Qui me blessent, alors que la nuit s'endort sans moi.

Sous ses airs enjoués, ta présence liberticide
M'enferme dans un carcan d'illusions illicites.
Elle me fait croire au bonheur, pour mieux le tuer.
Et après avoir souri, je tourne la tête pour pleurer.

Ô mon ange, dis moi au moins... Toi,
Quel Enfer aurais-tu choisi, si tu étais moi ?


Malgré leurs sincérités, tes mots douloureux,
Vident mon coeur, et le font mourir à petit feu.
Quand tu me parles d'elle, je repense à nous.
A tout ce que j'ai perdu. Et ça n'a rien de doux...

Malgré sa pureté, ton silence est une torture,
Qui force mon imagination à la démesure.
Il me pousse à envisager toujours le pire.
Et ma raison s'efface, figée dans son soupir.


Ca ne me facilite pas vraiment la tâche.
Les paradoxes m'assaillent sans relâche.
T'aimer est un supplice des plus insupportables.
Te détester est un soulagement intolérable...

Mais ne pleure pas. N'aie pas peur. Ne pars pas.
Quoiqu'il arrive, j'aurais le mal de nous.
Attends moi. Je t'en prie. Simplement, reste là.
Sans toi, plus rien n'a le même goût...


Tu sais, j'aurais toujours tort...
Et mon ange à moi, il est mort.
Ou peut-être a-t-il disparu de lui même ?
Mais peu importe... car s'il m'aime...

C'est sans plus.

Alors je ne sais plus...

Mais malgré ma peine,
Je l'aime quand même.




------------------------------------------------------------------------

Y'a comme un vide qui s'installe sans être invité. Là, tout au fond de mon coeur. Et il me fait mal, tu sais.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Guada
Impossible d'afficher l'image
« J'ai des frissons tatoués sur la peau du souvenir »
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
47 commentaires
Membre depuis
24 avril 2005
Dernière connexion
3 janvier 2007
  Publié: 22 jan 2006 à 21:00 Citer     Aller en bas de page

Je suis sans mot.

Bravo, bravo, bravo !

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 23 jan 2006 à 12:57 Citer     Aller en bas de page

Des mots très éprouvants et très éprouvés Julie...
J'aurais préféré un retour plus gai

"ta présence liberticide"


  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 23 jan 2006 à 14:03 Citer     Aller en bas de page

Guada, merci beaucoup pour ton passage

Lauriane, oui... C'est une situation désespérante parce qu'on ne s'en sort jamais indemne, quoiqu'on fasse. Je suis contente de te revoir, et toujours aussi ravie que tu apprécies.

Ptitebulle, merci... C'est vrai que j'ai du mal à écrire des choses gaies. Mais, je vais quand même essayé de revenir avec un texte moins désespérant que ça la prochaine fois

Amicalement,

Julie.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Nick


La solitude n'a de sens que lorsqu'elle cesse.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
199 poèmes Liste
797 commentaires
Membre depuis
1er janvier 2006
Dernière connexion
20 novembre 2011
  Publié: 23 jan 2006 à 15:46 Citer     Aller en bas de page

Salut,

Simplement magnifique... Emouvant !

Au plaisir de te relire...

Nick

  Une poésie, c'est un sourire un jour de pluie, l'amour, un poème qui se récite chaque jour.
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 24 jan 2006 à 12:30 Citer     Aller en bas de page

Merci Nick de t'être arrêté par ici

Au plaisir,

Julie.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 24 jan 2006 à 13:43 Citer     Aller en bas de page

*Touchée*

Merci de comprendre ces émotions..

Amicalement

Julie.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 11 mars 2006 à 11:12 Citer     Aller en bas de page

J'espère, oui, que la vie peut tout de même continuer. Merci venise

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Amandarine


De l'aube claire jusqu'à la fin du jour...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
3866 commentaires
Membre depuis
24 mars 2006
Dernière connexion
17 avril
  Publié: 19 juil 2006 à 12:51 Citer     Aller en bas de page

Il noue la gorge mais... il est si beau...

Quelle jolie plume...

 
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 4 août 2006 à 08:31 Citer     Aller en bas de page

Merci...

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Jo


«Le baiser est le petit point rose que nous mettons sur le «i» du verbe aimer...» Cyrano
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
2966 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2003
Dernière connexion
1er octobre 2014
  Publié: 7 mai 2007 à 09:32 Citer     Aller en bas de page

Superbe...

Je n'ai aucuns autres mots...

Mes amitiés.

Jo

  ~ Je L'aImE à MoUrIr ~
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 12 mai 2007 à 08:26 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Jo

Amicalement,
Julie.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2031
Réponses: 11
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0310] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.