Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 37
Invisible : 0
Total : 38
· porticcio
13322 membres inscrits

Montréal: 13 mai 09:24:37
Paris: 13 mai 15:24:37
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Désespoir sans fond Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Effet Mer


À force de viser la lune, tu vas te crever l’œil.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
316 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
28 mai 2008
  Publié: 14 sept 2007 à 12:48
Modifié:  14 sept 2007 à 12:59 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page



De plus en plus, mes larmes coulent
Me noyant dans un océan de douleur
Petit à petit, ces gouttes roulent
Sur mes joues, en criant le malheur
En moi, un froid profond
Peine à sortir de mes lèvres violettes
En bas, un gouffre sans fond
Attendant que j’y plonge ma tête
Mais moi je reste à la surface
Me débattant du mieux que je peux
Priant pour qu’un autre prenne ma place
Mais c’est sous silence qu’est dit ce vœu
Maintenant, mon cœur est devenu noir
En mon corps, plus que désespoir
Je souhaite une délivrance, en vain


Et je coule…, enfin.

...

  Il y aura toujours des si dans les mais et des mais dans la vie
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
22 octobre 2020
  Publié: 16 sept 2007 à 06:36 Citer     Aller en bas de page

Pourquoi enfin ?
Qui a pu dire que la vie était chose facile ?
On ne coule pas, il y a tant à aimer encore...

Très beau que ce texte là

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Effet Mer


À force de viser la lune, tu vas te crever l’œil.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
316 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
28 mai 2008
  Publié: 16 sept 2007 à 07:16 Citer     Aller en bas de page

La vie n'est pas chose facile, c'est vrai et certaines personnes n'ont plus de prises pour s'y accrocher, hélas.
Mais moi, je n'ai pas fini de flotter !

Merci de ce passage, Guido, il fait toujours plaisir.

Joyeusement
D.Ark.Angel

  Il y aura toujours des si dans les mais et des mais dans la vie
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 20 sept 2007 à 13:54 Citer     Aller en bas de page

Je ne veux pas que tu coules.... parce que j'ai aimé te lire et j'ai ressenti très fort les émotions évoqués dans ton poème.

Amicalement, Marie

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Symphonie


Il n'y a rien de plus fort au monde que la douceur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
866 commentaires
Membre depuis
3 septembre 2006
Dernière connexion
25 mai 2012
  Publié: 20 sept 2007 à 13:57 Citer     Aller en bas de page

Je te comprends ô combien, mais comme tu l'écris si justement à Guido, moi non plus je n'ai pas fini de flotter...j'aimerai aussi pouvoir voler... kissy. symphonie

  Symphonie
Effet Mer


À force de viser la lune, tu vas te crever l’œil.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
316 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
28 mai 2008
  Publié: 21 sept 2007 à 11:20 Citer     Aller en bas de page

Mais non, je ne vais pas couler Mariesarah (enfin j'espère... ), mais d'autre oui, et ça, c'est moi drôle .

Je suis très heureuse que tu es ressenties des émotions en me lisant, un but est atteint.

Amicalement aussi





C'est déjà assez dure de flotter, mais voler ? (Mais il n'empêche que j'aimerais beaucoup )
Merci du passage.

Amitiés

  Il y aura toujours des si dans les mais et des mais dans la vie
scorpion*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
84 commentaires
Membre depuis
19 mai 2007
Dernière connexion
19 décembre 2007
  Publié: 23 sept 2007 à 05:49 Citer     Aller en bas de page

D Ark.Angel , j'ai lu tout tes poèmes ils sont vraiment

très beaux


Amitié scorpion

 
Effet Mer


À force de viser la lune, tu vas te crever l’œil.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
316 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
28 mai 2008
  Publié: 23 sept 2007 à 06:06 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup, beaucoup, beaucoup...
Je suis touchée

Joyeusement

  Il y aura toujours des si dans les mais et des mais dans la vie
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2210
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0210] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.