Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 35
Invisible : 0
Total : 36
· Jean-Claude
13194 membres inscrits

Montréal: 27 juin 23:32:07
Paris: 28 juin 05:32:07
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: A ma mère vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] 2 :: Répondre
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 18 févr 2004 à 14:50
Modifié:  20 avr 2008 à 03:48 par Bestiole
Citer vertical_align_bottom



A MA MERE


Les secondes s’égrènent une à une
Et le temps travailleur infatigable
Tel le vent qui façonne les dunes
Poursuit son œuvre imperturbable.

Les heures qui passent engendrent des jours
Et les jours donnent naissance aux années,
La rivière qui coule est notre séjour
Et la vie poursuit sa route obstinée.

Tu remontes le fleuve de la vie,
Généreuse telle une princesse,
Tu déverses dans nos âmes ravies
Des tonnes et des tonnes de tendresse.

Depuis que nous sommes au monde
Tu es là lorsque nos coeurs tremblent,
Et l’amour que tu nous donnes inonde
Le chemin que nous suivons ensemble.

Tu es comme un astre radieux
Qui trône au milieu de nos jours,
Et tes gestes tels des accords mélodieux
Réinventent la symphonie de l’amour.

Les heures engendreront encore des jours
Et les jours donneront naissance aux années,
Mais dans nos coeurs il y aura toujours
Tout l’amour que tu nous as donné.


Ce texte est la propriété de Patrick Dabard.
Tout droits réservés ©
Toute modification interdite sans l’accord de l’auteur.


  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
emmanuelle
Impossible d'afficher l'image
Un jour tu m'as demander de choisir entre la vie et toi... j'ai choisi la vie et tu es parti sans sa
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
144 commentaires
Membre depuis
22 janvier 2004
Dernière connexion
9 mai 2005
  Publié: 18 févr 2004 à 14:54 Citer vertical_align_bottom

WOW !!! Plus je lis tes poèmes et plus les mots me manquent... alors je serai tentée de dire:sans commentaire!!!
bravo a toi
manu

  Un jour tu m'as demander de choisir entre la vie et toi... j'ai choisi la vie et tu es parti sans savoir que ma vie c'était toi...
PAPEMICH


Dans le regard du poète, se consument les mots de l'âme
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
1676 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2002
Dernière connexion
4 avril 2011
  Publié: 18 févr 2004 à 20:59 Citer vertical_align_bottom

...

Que c'est là un poème tout en douceur et en respect envers celle qui t'a donné naissance.

Bravo !!!

Papemich

  http://papemich.free.fr/
ISOLA
Impossible d'afficher l'image
on ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible à l'oeil
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
3148 commentaires
Membre depuis
6 octobre 2002
Dernière connexion
23 juin 2020
  Publié: 19 févr 2004 à 01:27 Citer vertical_align_bottom

Face à de tels vers comment éviter un pietre commentaire ?

Simplement dire... c'est magique et sublime à la fois.

J'en reste émue

Je nomine

j'

 
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 19 févr 2004 à 02:58 Citer vertical_align_bottom

ce poème est le plus beau cadeau qu'une mère puisse rêver...

Loup

  http://papemich.free.fr/
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 19 févr 2004 à 04:56 Citer vertical_align_bottom

Oui, c'est un cadeau que toute mère serait heureuse de recevoir...Tes vers expriment tout cet amour donné et reçu, tel un soleil diffusant sa clarté et sa chaleur dont on sentirait les rayons doux et chauds ruiseler sur ton coeur.

Bravo pour ce premier poème de toi que je lis...et toute mon amitié poétique.

Volcane

  VOLCANE
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 19 févr 2004 à 08:48
Modifié:  20 févr 2004 à 05:07 par patrick dabard
Citer vertical_align_bottom


Merci pour vos commentaires, ils sont por moi un encouragement pour continuer à écrire.
Amicalement. A bientôt.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 23 févr 2004 à 10:21 Citer vertical_align_bottom


Magnifique, je ne sais pas , mais sincère et sorti tout droit de mon coeur, merci Annie.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
20 octobre 2020
  Publié: 16 avr 2004 à 04:04 Citer vertical_align_bottom

Hymne aux Mamans, Alors hymne aux femmes.
C’est une merveille de tendresse ami Patrick
Que je nomine
Et un immense bravo.
Amitiés,
Jean-Paul

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 16 avr 2004 à 04:27
Modifié:  16 avr 2004 à 04:28 par patrick dabard
Citer vertical_align_bottom

Toutes les mamans (et les femmes en général) méritent ces loanges Jean Paul.
Merci.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Isabelle
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
514 commentaires
Membre depuis
16 avril 2004
Dernière connexion
6 mars 2015
  Publié: 19 avr 2004 à 05:42 Citer vertical_align_bottom

Je te remerci pour ce poeme publié. Cest un bel oeuvre. L'amour dune mere est inestimable et on en a qu une Flanelle

  On ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs!!!
La fée clochette
Impossible d'afficher l'image
"Je suis responsable, de mon regard, de mes paroles et actes. Lorsque je vis - traduis - les actes –
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
727 commentaires
Membre depuis
14 mars 2004
Dernière connexion
4 décembre 2010
  Publié: 19 avr 2004 à 07:49 Citer vertical_align_bottom

Très émouvant s'il m'avait été donné de connaître cela..., c'est très beau et encore plus que de savoir reconnaître toute cette tendresse reçue et la nommer.

Bravo je suis très émue

  Patricia
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 22 avr 2004 à 12:11 Citer vertical_align_bottom

Merci Flanelle et Patricia, je suis heureux que ce poème vous ai touché.
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
florence

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
512 commentaires
Membre depuis
6 juin 2004
Dernière connexion
26 avril 2006
  Publié: 10 juin 2004 à 12:50 Citer vertical_align_bottom

Emouvant...

J'ai beaucoup apprécié les images tournant autour du temps passant inexorablement

florence

  florence
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 10 juin 2004 à 13:33 Citer vertical_align_bottom

Patrick superbe poème, l'écriture bien evidemment, mais les mots pour exprimer l'amour que tu as pour ta mère c'est...grand, beau, touchant.
je nomine, la maman que je suis reste bouche bée devant une telle déclaration.
Amitiés
Nuages

  Eve Lindep
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 10 juin 2004 à 14:07 Citer vertical_align_bottom

Merci Nuages, toutes les mamans du monde devraient avoir droit a ces mots d'amour.
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 11 juin 2004 à 12:55 Citer vertical_align_bottom

Merci Clochette, tout simplement merci.
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
PuNky

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
6 commentaires
Membre depuis
8 juin 2004
Dernière connexion
15 août 2005
  Publié: 11 juin 2004 à 16:07 Citer vertical_align_bottom

Mille fois bravo!!! continue comme ça il est magnifique c'est la représentation même d'un amour éternel et profond pour la femme qui t'a mise au monde! Encore bravo ça en vaut une nomination! J'adore ta façon de dire les choses tu as du talent! Ne lâche pas!
Izabelle

  *IzA*
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 12 juin 2004 à 08:25 Citer vertical_align_bottom

Merci Izabelle ton commentaire me touche.
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
5973 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
21 juin 2021
  Publié: 18 juin 2004 à 12:55 Citer vertical_align_bottom

Ooh Patrick!!!!
Tant de gentillesse, tant de douceur, tant d'affection, tant d'amour! Qu'est-ce que tu nous rappelle qu'une mère c'est spécial, c'est par définition le début de l'Amour!
O je nomine aussitôt et je mets dans mes favoris!

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
Marianne


Tout est beau dans ce que l'on aime. Tout ce que l'on aime a de l'esprit.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
841 commentaires
Membre depuis
21 novembre 2003
Dernière connexion
23 novembre 2013
  Publié: 18 juin 2004 à 14:20 Citer vertical_align_bottom

Patrik,

Un magnifique poème destiné à ta mère, celle qui t'as donné tout son amour maternel.
CE poème me touche beaucoup, et j'aime la manière dont la sensibilité est décrite.
Amitiés
Marianne

  La vie quotidienne est transcendée par l'amour.
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 15783
Réponses: 36
Réponses uniques: 20
Listes: 3 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Jeux d'enfants (Amour)
Auteur : Amandarine

 

 
Cette page a été générée en [0,0385] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.