Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 204
Invisible : 0
Total : 204
13208 membres inscrits

Montréal: 30 sept 05:55:16
Paris: 30 sept 11:55:16
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Le clown vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
BJORANGELK
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
477 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2005
Dernière connexion
10 novembre 2021
  Publié: 31 jan 2006 à 20:20
Modifié:  16 avr 2008 à 07:21 par Bestiole
Citer vertical_align_bottom

Le clown



Le visage peint de couleurs huilées
Habits en haillons sous le firmament
Un vieux chapeau gris où passe le temps
Les pieds sales ont longtemps marché

Assis sur une chaise qui tant a souffert
Il tient entre ses mains un bel accordéon
Un air triste joué d’un cœur se serre
Son chien auprès de lui offre sa compassion

Transport musical d’un regard se blesse
Il n’attend rien du monde sombré dans l’oubli
Il ne dit mot repasse sans cesse sa vie
La nuit il erre sous ce grand ciel qui le délaisse

Aujourd’hui son chien est mort son seul compagnon
Pour enterrement le glisse dans les égouts
Pas une larme versée et pourtant à bout
Plus d’amour donné seul désormais tout au long

Assis sur cette chaise qui tant a souffert
Sans aucune force pour jouer le Sol air
Son accordéon est tombé cassé sur Terre
Sans bouger le regard vide la vie se perd

Cette nuit allongé sur le bord du trottoir
La chaise effondrée par la pluie de ce soir
Il voit apparaître l’esprit de son chien noir
Son cœur déchiré s’est arrêté sans espoir

Aujourd’hui on vient enlever son corps
Mais nul ne sait qu'il y sera encore
Un triste air vient hanter cette jolie rue
Pour l’éternité ils ne se quitteront plus


Dis moi comment s’appelait le clown assis là
Nul le sait personne ne le lui a demandé


 
BJORANGELK
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
477 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2005
Dernière connexion
10 novembre 2021
  Publié: 1er févr 2006 à 04:01 Citer vertical_align_bottom

Bonjour VENISE.

C'est moi qui te remercie beaucoup de t'être arrêtée.
Je suis très content qu'il t'ait plu.
Effectivement, je pense qu'il existe beaucoup d'âmes tristes, mais je pense aussi que bien souvent, il faut peu pour qu'elles retrouvent le sourire.

Au plaisir!

Amicalement, BJORANGELK.

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
19467 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
29 septembre
  Publié: 1er févr 2006 à 05:01 Citer vertical_align_bottom

J'ai cru presque entendre la musique de l'accordéon
Déchirant et juste

Amitié, Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
BJORANGELK
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
477 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2005
Dernière connexion
10 novembre 2021
  Publié: 1er févr 2006 à 05:18 Citer vertical_align_bottom

Bonjour CRYSTALE.

Je me suis moi aussi imaginé cette musique.
Content que tu aies aimé et merci pour ton message.

Amicalement, BJORANGELK.

 
BJORANGELK
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
477 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2005
Dernière connexion
10 novembre 2021
  Publié: 1er févr 2006 à 06:29 Citer vertical_align_bottom

Merci TENSHI'S INVOLO!

Croit bien que tes paroles me vont droit au coeur. Je suis très touché de tes impressions.
Merci beaucoup!

Amicalement, BIORANGELK.

 
BJORANGELK
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
477 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2005
Dernière connexion
10 novembre 2021
  Publié: 1er févr 2006 à 07:14
Modifié:  1er févr 2006 à 08:11 par BJORANGELK
Citer vertical_align_bottom

Tes mots sont vrais, mais je pense qu'un peu de chacun devrait alléger leur souffrance. Il ne faut pas tout attendre du gouvernement. Il faut de nous même faire en sorte que ça change.
En donnant justement, notre sourire, notre bonjour. C'est peu c'est vrai, car bien sur on ne peut tout faire mais c'est déjà beaucoup pour eux. Heureusement, c'est vrai qu'il y a les associations, il faut du courage, c'est tout à leur honneur.

Merci de t'être arrêtée!

Amicalement, BJORANGELK.

 
BJORANGELK
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
477 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2005
Dernière connexion
10 novembre 2021
  Publié: 8 févr 2006 à 13:03 Citer vertical_align_bottom

Bonjour WAIMEA BAY.

Merci d'avoir laisser un message qui exprime tant.
Je suis entièrement d'accord avec toi.
Ce qui m'impressionne le plus, c'est que tous ces aspects négatifs sont liés dans cette société, dirigée par la peur,
La peur de l'autre, qui donne cette volonté de possession maladive, d'individualité et pour couronner le tout, cette recherche de fausse liberté par les biens. On en oublie de parler et de découvrir autrui.
Je crois qu'on oublie ce que veut dire "vivre en société"
Enfin... tout le monde n'est pas comme ça, fort heureusement.
N'ayons crainte de donner le sourire autour de nous!

Merci pour ton message.


Amicalement, BJORANGELK.

 
BJORANGELK
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
477 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2005
Dernière connexion
10 novembre 2021
  Publié: 1er juin 2006 à 13:56 Citer vertical_align_bottom

Merci belle amie de partager ce poème.

C'est grand de ta part d'avoir fait cela, et comme moi, tu as constaté par toi même, que leur donné le sourire et l'échange de quelques mots sonnent comme un trésor précieux à leur oreille.

Merci NEMESYS, tes mots me vont droit au coeur.


Par amitié poétique, BJORANGELK.

 
BJORANGELK
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
477 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2005
Dernière connexion
10 novembre 2021
  Publié: 6 juin 2006 à 12:06 Citer vertical_align_bottom

Comme toi, les clowns m'inspirent beaucoup de tristesse.
On dit souvent:"les clowns sont les plus tristes!"
Je pense que oui, bien sûr, pas tous les clowns, mais il y en a.

Merci de ta présence sous ce poème.


Amicalement, BJORANGELK.

 
xxabeillexx


La vie est un sommeil, l'amour en est le rêve et vous aurez vécu si vous avez rêver.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
441 commentaires
Membre depuis
17 novembre 2002
Dernière connexion
5 juillet 2012
  Publié: 6 juin 2006 à 13:33 Citer vertical_align_bottom

Un poème remplie de tristesse.. j'arrive à en entendre le son de l'accordéon en sourdine.. et j'ai bien aimé ma lecture. J'aime bien l'idée de contraste qu'apporte ton poème: un clown n'est-il pas supposé d'être accompagné de joie et de fous rire ? Dans ton poème il est plutôt bien triste... mais j'en ai aimé l'idée comme j'ai dit plus haut! Qu'elle imagination que tu as là! Bravo!

Céline XxX

  J'étais à toi avant de t'avoir connu, ma vie en se formant fût promise à la tienne, ton nom m'en avertit par un trouble imprévu, ton âme s'y cachait pour évoquer la mienne.
BJORANGELK
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
477 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2005
Dernière connexion
10 novembre 2021
  Publié: 6 juin 2006 à 14:10 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir xxABEILLExx,

je te remercie de t'être exprimée sur ce poème. Effectivement, il y a un grand décalage entre la joie et le clown, mais est-il si grand ce décalage?

Enfin... merci beaucoup!


Au plaisir de faire ta connaissance poétique.



Amicalement, BJORANGELK.

 
BJORANGELK
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
477 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2005
Dernière connexion
10 novembre 2021
  Publié: 25 juin 2006 à 11:58 Citer vertical_align_bottom

Bonjour PETITE ETOILE DE MER,

merci de t'être arrêtée et d'avoir laissé tes impressions. (Comme quoi, il ne faut point se fier au titre d'un poème, comme les apparences, lol!)

Je suis ravi qu'il t'ait plu, merci encore.

Au plaisir de faire ta connaissance poétique.


Amicalement, BJORANGELK.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 9596
Réponses: 11
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0345] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.