Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 32
Invisible : 0
Total : 33
· prosateur
13194 membres inscrits

Montréal: 28 juin 00:03:11
Paris: 28 juin 06:03:11
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Homo-politicus vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 17 sept 2006 à 12:18
Modifié:  18 sept 2006 à 01:22 par patrick dabard
Citer vertical_align_bottom

Homo-politicus


Sur ma table de chevet,
Un livre d’art :
L’art de faire passer les vessies pour des lanternes
Ou l’art de noyer le poisson ;
Un petit précis de conjugaison,
Pour mettre le futur au conditionnel,
Conjuguer l’avenir au plus que parfait de l’incompétence
Et le verbe être à l’impératif :
« Sois pauvre et tais-toi ! »
Et enfin, l’indispensable manuel
De perfectionnement en langue de bois.

Dans ma garde robe,
Une multitude de costumes
Taillés dans le tissus
Du libéralisme sauvage
Ou dans celui du socialisme fourvoyé ;
Des chemises aux tons multicolores :
Bleu horizon bouché,
Blanc immaculée corruption,
Rouge révolution trahie,
Vert espérance déçue,
Rose bonbon amer,
Gris ou noir troisième Reich ;
Des cravates de soie :
En pure soie d’ingratitude
Et en soie brodée de cynisme

Dans mon garage,
Une somptueuse voiture
Mise à disposition par Marianne,
Cette bonne et douce Marianne,
Sodomisée sans scrupules ;
Véhicule de fonction
Alimenté par du carburant vert,
Carburant à base d’oseille,
Oseille prélevée
Dans les potagers du bon peuple.

Dans ma mallette,
Des œillères,
Pour éviter que mon regard
Ne s’attarde sur certaines réalités
Dont le prise en compte
Pourrait nuire à ma carrière ;
Des boules Quies,
Pour que la plainte grandissante
Qui monte de la rue
Ne vienne chatouiller
Mes chastes oreilles.

J'ai fait l'acquisition d'un piédestal,
taillé sur mesure,
à la mesure de mon ambition démesurée.

Me voilà donc paré
Pour une longue et belle carrière,
Me voilà bien armé
Pour parvenir jusqu’au sommet.

Je vous vois venir,
Homos-populus
Avec vos godillots
Et vos escarcelles
Qui sonnent creux,
Je vous entends déjà :
« N’exagérons rien,
Ils ne sont pas tous comme ça ! »

Certes non, bien sûr,
Tous ne ressemblent pas
A cet exécrable portrait,
Je vous l’accorde,
J’en connais d’autres
Je vous l’assure,
Qui sont bien pires encore !

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
1er mai
  Publié: 17 sept 2006 à 13:01 Citer vertical_align_bottom

Vive la démocratie!!!
Grinçant à souhait, ironique voir sarcastique, j'ai beaucoup aimé lire ce poème, je me suis même régalée!
Et lauriane a tout a fait raison^^.
homo Stéréotypisme....
Amitiés
Justine

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Berhe
Impossible d'afficher l'image
Quand on a que l'amour pour unique rivage
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
226 commentaires
Membre depuis
13 janvier 2006
Dernière connexion
9 mai 2014
  Publié: 17 sept 2006 à 13:15 Citer vertical_align_bottom

Patrick, la vie est plus rose en particule.
La rose est en crédibilité plus ridicule.
Ils espèrent tous retrouver des couleurs
Avant les élections pour masquer notre douleur.

L'arc-en-ciel de la politique veut-il un ciel bleu ?
L'art d'être heureux devient alors un enjeu !!!

Berhe

  Phil. Le Pelvé
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16149 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 17 sept 2006 à 13:27
Modifié:  18 sept 2006 à 01:57 par Guid'Ô
Citer vertical_align_bottom

Si la campagne pour les élections présidentielles n'est pas encore officiellement démarrée, on ne peut pas dire que la campagne pour une prise de conscience collective ne le soit pas.

Et ton texte est là pour nous le rappeler...very interesting!! Isn't it ?

Alors!!! Mobilisons-nous et essayons de "sauver un peu les meubles "

Et si, à l'insu de son plein gré homo-politicus ignorait que nous sommes peut-être encore sous une république bananière....certes je force le trait .....

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
dav


Je fais mourir de faim l'amour pour qu'il dévore ce qu'il trouve. (Octavio Paz)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3319 commentaires
Membre depuis
14 mars 2005
Dernière connexion
3 mai
  Publié: 17 sept 2006 à 15:28 Citer vertical_align_bottom


Un texte violent, comme l'est leur mépris envers nous...

  L'Art du guerrier consiste à équilibrer la terreur d'être un Homme, avec la merveille d'être un Homme. (assAssin)
Amandarine


De l'aube claire jusqu'à la fin du jour...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
3866 commentaires
Membre depuis
24 mars 2006
Dernière connexion
17 avril 2021
  Publié: 18 sept 2006 à 01:53 Citer vertical_align_bottom

Ca grince... Hmmm...
Dommage que ce ne soit pas une caricature. Dommage que le
portrait soit si ressemblant...
Mais je veux croire qu'ils ne sont pas tous comme ça, qu'on n'aura pas à choisir entre "pire" et "moins pire"...

Amitiés

 
Baptiste

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
512 commentaires
Membre depuis
31 juillet 2005
Dernière connexion
17 novembre 2021
  Publié: 18 sept 2006 à 10:41 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Patrick,

En rentrant d'une dizaine de randonnée j'ai découvert ton "Homo-Politicus" ! J'y souscris entièrement......
La politique ça n'est pas bien brillant, mais hélas il n'y a pas grand chose d'autre pour la remplacer en dehors des dictatures !!
Le mieux est d'encourager nos enfants de s'y intéresser, mais dans un sens positif, constructif et désintéressé...... Tout ça n'est pas facile !!
Bravo pour ta si belle description de la situation.

Bien cordialement,

Baptiste

  André BATIGNES
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 18 sept 2006 à 11:09 Citer vertical_align_bottom

Un grand merci à vous tous pour vos commentaires appréciés.

Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
LE PASSANT
Impossible d'afficher l'image
La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
145 poèmes Liste
3086 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 18 sept 2006 à 16:16 Citer vertical_align_bottom


Ce poème nous dit clairement ce que tout le monde pense mais ne sait l'exprimer à ta manière Patrick

Et je suis d'accord avec Batiste quand il dit

"Le mieux est d'encourager nos enfants de s'y intéresser, mais dans un sens positif, constructif et désintéressé...... Tout ça n'est pas facile !!"

Je nomine

Mes amitiés Yvon

 
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
5973 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
21 juin 2021
  Publié: 18 sept 2006 à 16:39 Citer vertical_align_bottom



Du genre : mais bien sûr qu'ils ne sont pas tous comme ça : il y en a qui sont pires! Ahahahaha, bien vu!

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6402 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 19 sept 2006 à 01:26 Citer vertical_align_bottom

Bien sûr toute ressemblance blablalbla serait fortuite, pourtant je ne peux pas m'empêcher de trouver une certaine ressemblance, j'oserai même dire une ressemblance quasi certaine avec des gens existants, ah si on ne me croit pas je veux bien donner ici, ou là
ou ailleurs aussi ,des NOMS, ah c'est pas ça qui manque!
Une diatribe bien à toi Patrick, comme je les aime

jc

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 22 sept 2006 à 10:02 Citer vertical_align_bottom

Pousser nos enfants à s'intéresser à la politique, oui pourquoi pas,mais le problème c'est que ceux qui en ont fait leur métier font tout pour les en dissuader.

Merci Maryjo, Romain,Yvon, Yvano et JC.

Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Purple Chamane


Le monde est ce que tu veux qu'il soit... Il te suffit de le rêver...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
466 commentaires
Membre depuis
7 juin 2006
Dernière connexion
25 mai 2011
  Publié: 26 sept 2006 à 01:43 Citer vertical_align_bottom

Magnifique petit bijou satirique ... j'ai adoré ...

Le problème est si grave qu'il vaut mieux en sourire...

C'est la conscience de l'humanité entière quil faudrait faire évoluer en changeant ses priorités du moment qui ne sont guère reluisantes ... et pendant ce temps notre terre-mère agonise ...

 
R.


*Yeux gris*
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
993 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2005
Dernière connexion
24 septembre 2020
  Publié: 27 sept 2006 à 22:42 Citer vertical_align_bottom

Mais, ils sont pas tous comme ça!?

Si?

Ah... et merde...

Un texte puissant et si cruellement d'actualité...


Amitiés

 
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 29 sept 2006 à 10:43 Citer vertical_align_bottom

Il vaut mieux avoir les yeux ouverts par les temps qui courent.
Merci Purple Chamane, R, et claireau.

Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 4 oct 2006 à 15:33 Citer vertical_align_bottom

Le pouvoir corrompt
Hélas c'est pour de bon
Quand je pense politique...
je crois que l'on nous...

Patrick c'est superbe à boire sans modération .

Bisous

Nuages

  Eve Lindep
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 27 oct 2006 à 03:35 Citer vertical_align_bottom

Merci La vie des mots et Evelyne.

Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Onyme
Impossible d'afficher l'image
Quoi qu'il arrive, on en sort un peu plus fort ...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
242 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2003
Dernière connexion
14 octobre 2018
  Publié: 30 oct 2006 à 19:07 Citer vertical_align_bottom


Bien sûr que j'ai adoré ce texte...

Retrouvant un franc trancher de ce monde brutal...

Celui qui secousse la réalité de ce système qui produit de l'ignorance en abondance


Alors poursuivons ce combat contre ce fascisme meurtrier du capitaliste !

Francis

  Sans cesse a la recherche, on fini par se trouver un peu plus ...
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 2 nov 2006 à 13:54 Citer vertical_align_bottom

Oui poursuivons le combat contre toute les formes de fascisme.
Merci Françis.

Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 27 nov 2006 à 11:27 Citer vertical_align_bottom

Merci Kajak.

Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3395
Réponses: 19
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1]
Poème de la semaine
Décerné le 23 septembre 2006
Semaine du 23 septembre 2006 (6 votes)

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0503] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.