Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos publications
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 55
Invisible : 0
Total : 56
· QUOIQOUIJE
13345 membres inscrits

Montréal: 21 avr 17:02:00
Paris: 21 avr 23:02:00
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Textes érotiques :: Fantasmes au jardin Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
1417 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
16 avril
  Publié: 27 oct 2018 à 17:21
Modifié:  11 avr 2020 à 17:17 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

J’ai rêvé d’un grand parc dont les tendres pelouses
Se font écarteler par des sentiers crissants
De bien curieux agrès de bois et de métal
Y ont été conçus par quelque esprit déviant
... Voici posé le cadre d’innombrables partouses

Agenouillées dans l’herbe, mains liées dans le dos
Mamelles offertes au vent, à la main d’inconnus
Quelques femmes patientent attendant que Messieurs
Assis et devisant daignent choisir les jeux
Desquels elles garderont un souvenir cuisant

Celle-ci se fait prendre attachée en levrette
Sur une cage de bois, la jupe retroussée
Elle halète et gémit aux élans de son maître
Qui lâche de temps à autre une fessée sonore
Puis l’abandonne ainsi en posture défaite

Cette autre s’est vue sommée de tenir fermement
Les branches d’un figuier tandis qu’un puissant mâle
Attrapant ses deux cuisses la soulève et l’enfourche ...
Un quidam inspiré par ses seins qui tressautent
Approche une baguette afin de les dresser

Attraction mémorable, quatre femmes attelées
De longues rênes de cuir attachées aux tétons
Doublement pénétrées de bites en fer forgé
Leurs fesses rebondies offertes aux coups de fouet
Trottent ainsi pour leurs hommes installés en calèche

...............................................

Mon amant, mon amour, complice de mes nuits blanches
Mon doux alter ego, tu ne sauras jamais
Quelles pulsions archaïques, quelles images indécentes
Parfois s’invitent en moi et plantent entre mes hanches
Un fulgurant désir dont tu te crois la source

Mais dévorant des yeux ton visage amoureux
Au coeur de nos ébats, j’ai cru surprendre hier
Tandis que ta main chaude s’écartait de mes fesses
Un très léger sourire, un regard plus coquin
Infime hésitation qui retombe en caresse

Chéri, épargnons-nous en ces moments intenses
Les étranges images que nos pensées transportent
Es-tu dans la calèche à faire claquer le fouet
Ou soumis à ta fière chevauchant son jouet ?
Gardons comme un trésor le mystère qui nous porte





  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
219 poèmes Liste
12889 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 28 oct 2018 à 04:00 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup la progression du poème, c'est plutôt bien vu ...et bien senti (hmmm...oui... plutôt bien senti )

Et c'est bien écrit

Merci à toi

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
3117 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 28 oct 2018 à 04:57
Modifié:  28 oct 2018 à 05:03 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Comme dit drôle d'oiseau vous avez de biens belles qualités qui rendent votre texte très agréable à lire.
Mais quelles sont ses pulsions archaïques ? Pour moi cette part de réflexion sur les jeux de l'amour est aussi intéressante que celle décrivant ces jeux.

Merci pour ce partage.
Cidnos

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
1417 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
16 avril
  Publié: 28 oct 2018 à 07:20
Modifié:  28 oct 2018 à 17:59 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

Merci à tous pour ces commentaires !

« Quelles sont ces pulsions archaïques » Cidnos ?
Je ne sais pas si je creuserai un jour ... et j’ai envie de m’en sortir par une pirouette : la poésie me permet de ne pas disserter !

Amitiés.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
12 avril
  Publié: 28 oct 2018 à 12:47 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir
Que de fantasmes Sadiens ....

j'aime bien ce texte divisé en deux parties

D'une part le rêve( qui va explorer des contrées et des plaisirs inasouvis) et d'autre part la réalité avec des désirs érotiques qui ont dû mal à se mettre en place peut-être en rapport à une éducation judéo chrétienne

C'est le genre d'érotisme que j'aime parce que BIEN écrit , ça reste de la poésie contrairement à ce qu'on peut lire par ailleurs

Merci

 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 28 oct 2018 à 16:22 Citer     Aller en bas de page

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
1417 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
16 avril
  Publié: 28 oct 2018 à 17:56 Citer     Aller en bas de page

Merci Pieds en Vers. Effectivement, en poésie comme sur l’oreiller, l’expression correcte ne nuit pas au plaisir du sexe.
Quant à l’éducation judéo-chrétienne de l’auteure, euh ... elle se voit tant que ça ?! ;-)

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
248 poèmes Liste
4286 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 29 oct 2018 à 16:29 Citer     Aller en bas de page

Oui, un écrit très bien tourné sur nos fantasmes ( chacun les siens ;-) )

Il faut en vivre quelques uns mais il y en a d'autres qui ne gardent leur pouvoir excitant que dans notre imaginaire.


Myo

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
812 poèmes Liste
22951 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 30 oct 2018 à 15:28 Citer     Aller en bas de page

"pulsions archaïques" ? Le cerveau est la plus importante des zones érogènes.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
3117 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 31 oct 2018 à 18:36
Modifié:  1er nov 2018 à 04:19 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Aude. J'allais préciser en disant que ces pulsions archaïques se trouve dans une partie très spécifique du cerveau (l'hypothalamus) et je tombe sur un article sur internet de janvier 2017 qui dit que les neurones moteurs de la reproduction se trouvent dans toutes les parties du cerveau. Alors là Aude tu m'épates ... ou c'est peut-être ce fameux sixième sens féminin.

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
1417 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
16 avril
  Publié: 1er nov 2018 à 08:43
Modifié:  5 juin 2019 à 06:34 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

@ Aude, Cidnos, Myo, Pieds-enVers et autres Odin ...
Je suis très flattée d'avoir lancé le sujet.

""pulsions archaïques" ? Le cerveau est la plus importante des zones érogènes. "
... Mais tout de même, je ne sais toujours pas où le cerveau va chercher ces images ... C'est pourquoi j'évoque des "pulsions archaïques"

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
979 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 19 nov 2018 à 08:56 Citer     Aller en bas de page

Belle sensualité... et tout à fait juste, je pense !

Citation de Chlamys
(...)
Mon amant, mon amour, complice de mes nuits blanches
Mon doux alter ego, tu ne sauras jamais
Quelles pulsions archaïques, quelles images indécentes
Parfois s’invitent en moi et plantent entre mes hanches (...)



Merci de votre partage

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
737 poèmes Liste
15742 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 19 nov 2018 à 11:23 Citer     Aller en bas de page



Belle écriture, belle sensibilité.

galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
1417 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
16 avril
  Publié: 21 nov 2018 à 14:57 Citer     Aller en bas de page

@Obsidiane
Mais...pourquoi vouloir lui taire ce dont vous rêvez ..
Réponse dans un des vers.
C’est un vrai choix. Pas remis en question jusqu’à présent !

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
1417 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
16 avril
  Publié: 21 nov 2018 à 15:04 Citer     Aller en bas de page

@Paul Ferguson
Sensible à vos réflexions. Le présent site permet un partage anonyme ; une exhibition de l’intime proposée, non imposée ;
des avis qui, dans la vraie vie, ne se seraient jamais croisés ...

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
812 poèmes Liste
22951 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 19 août 2019 à 13:38 Citer     Aller en bas de page

Citation de Cidnos
Aude. J'allais préciser en disant que ces pulsions archaïques se trouve dans une partie très spécifique du cerveau (l'hypothalamus) et je tombe sur un article sur internet de janvier 2017 qui dit que les neurones moteurs de la reproduction se trouvent dans toutes les parties du cerveau. Alors là Aude tu m'épates ... ou c'est peut-être ce fameux sixième sens féminin.



Chère Chlamys, c'est pure intuition !
Tu parles de cerveau archaïque et de reproduction, je suppose que c'est un point commun que les humains ont avec les animaux, pour la sauvegarde de l'espèce. Pour ma part je pense que les humains ont un rapport beaucoup plus complexe avec la sexualité, n'ayant pas de saison des amours et faisant intervenir toutes sortes de souvenirs, fantasmes, projections, inhibitions, relations sociales et culturelles élaborées, goût de la transgression, projections sur l'avenir, etc.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
1417 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
16 avril
  Publié: 21 août 2019 à 08:26
Modifié:  21 août 2019 à 08:27 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose

Citation de Cidnos
Aude. J'allais préciser en disant que ces pulsions archaïques se trouve dans une partie très spécifique du cerveau (l'hypothalamus) et je tombe sur un article sur internet de janvier 2017 qui dit que les neurones moteurs de la reproduction se trouvent dans toutes les parties du cerveau. Alors là Aude tu m'épates ... ou c'est peut-être ce fameux sixième sens féminin.



Chère Chlamys, c'est pure intuition !
Tu parles de cerveau archaïque et de reproduction, je suppose que c'est un point commun que les humains ont avec les animaux, pour la sauvegarde de l'espèce. Pour ma part je pense que les humains ont un rapport beaucoup plus complexe avec la sexualité, n'ayant pas de saison des amours et faisant intervenir toutes sortes de souvenirs, fantasmes, projections, inhibitions, relations sociales et culturelles élaborées, goût de la transgression, projections sur l'avenir, etc.



Merci Aude, ton avis étayé et documenté m'est toujours précieux ...
(ceci dit c'est Cidnos qui faisait la remarque, et pas moi ) Mais pourquoi est-ce que ces fantasmes - en ce qui me concerne - sont toujours du même type (en l'occurrence toujours "M" et jamais "S") ?
Ça ne correspond en rien à ce que j'ai vécu ni à ma vision de la vie ...

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Argynne Aphrodite


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
837 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
10 mars
  Publié: 3 sept 2019 à 17:48 Citer     Aller en bas de page

Quelques mots crus enfeuillés d'élégance, voilà que l'imagination se lance....
👏👏👏
La fin est géniale... Et dit beaucoup

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
1417 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
16 avril
  Publié: 21 sept 2019 à 08:17
Modifié:  6 nov 2019 à 11:37 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

Citation de Argynne Aphrodite
Quelques mots crus enfeuillés d'élégance, voilà que l'imagination se lance....
👏👏👏
La fin est géniale... Et dit beaucoup


Merci Argynne Aphrodite ! Touchée par ton commentaire...

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1974
Réponses: 18
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0341] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.