Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 31
Invisible : 0
Total : 32
· Lucie Granville
13344 membres inscrits

Montréal: 20 avr 08:34:34
Paris: 20 avr 14:34:34
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Textes érotiques :: Lettre@jej Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
979 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 5 déc 2018 à 03:37
Modifié:  1er févr 2019 à 16:37 par Miette
Citer     Aller en bas de page

Une belle pomme offerte sous des canines blanches,
des mains de musicien, des reins de magicien.
Si beau et si puissant, ne pas en profiter,
je l'avoue sans tourments, vraiment ce serait pécher.

Vous m'avez convoqué et cette idée m'excite
je me suis préparée telle une reine elfique,
front dégagé, cœur battant, cheveux au vent
sur mes talons perchée je souris en trottant
envies, incertitudes, tour à tour s'emmêlant

Sans un mot, souriant, vous m'avez amené
d'un pas lent, assuré, dans la salle à manger
vous m'avez pris poignets puis m'avez fait valser
pour enfin, sur la table, mes deux mains reposer

Vous me bandez les yeux, tous mes sens s'exaspèrent,
et dans le noir total, vaincue, je vous espère
par ma chair guidée je vous laisse m'emporter

Une pression exercée de la paume sur mon dos
pour me faire me pencher tel un vase renversé
longs cheveux serpentant enflammant vos envies
chatouillant mon plaisir à être pour vos yeux
enivrante et grisante comme provocant tableau

D'un doigt, vous remontez, très lentement, mes jupons
m'empoignant par moment comme envie de bonbons
et marquant des arrêts, haletant sous l'effort,
de réussir, doucement, la très longue ascension
qui vous mène, tout du long, droit devant, vers mon con

Petite claque sur les fesses, oui Monsieur c’est compris,
je rectifie cambrure et vous laisse à loisir
mater ce p'tit cul rond qui vous affole le lampion.
Je m'abandonne à vous, tout entière, envoûtée,
commençant par vos yeux me laisse donc admirer

Vous me caressez gorge, mordillez mes oreilles,
vos doigts explorent ma bouche, m'intimez d'être sage
Oh oui je serai sage, si cela vous oblige,
si je sens votre sexe qui se gonfle avec zèle

Votre verge me touche tendue comme une promesse
Votre souffle devient rauque vos mains se font fournaise
je me soumets à vous, vos désirs qui flamboient,
j’attends en frémissant que vous vous rendiez à moi

* * *
Nous avons ainsi entamé
la fameuse valse aux mille attraits
le samedi soir et tout le dimanche
nos corps à corps en fulgurance

Posé sur le marbre de la cheminée
pour rafraîchir votre fondement
je goûte la morsure du serpent
pour partager le feu sacré

On s’est aimé comme poudrière,
la nuit dans la chambre à coucher
et dans la cuisine au lever
alors que je m'étais penchée
pour attraper la brique de lait

On a mis le feu sans allumettes,
quand on a lu en s’effeuillant
caché dans la bibliothèque
le Kamasoutra en français
qu'on s'est empressé d'illustrer

Biche à Taureau accords intenses,
menés par vos talents d'archer
on a accordé nos violons
nous unissant à l’unisson
au rythme de vos muscles Apollon

Rendant gloire à votre puissance,
votre invraisemblable beauté
majestueuse virilité
dans l'entrée j'ai bien décollée

et par vos deux bras enlacée,
dos au mur je dois l'avouer
pleurant avec reconnaissance
j'ai goûté la félicité

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
314 poèmes Liste
10170 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 5 déc 2018 à 04:11 Citer     Aller en bas de page

merci MIETTE de ce joli et imagé texte que j'ai connu pour la dernière fois en juin 2000.
je ne suis pas sûr de pouvoir être en mesures de disponibilités et d'autorisations d'assumer de tels partages.
j'ai aimé lire ces lignes, je n'en éprouve plus aucune sensation.
j'ai essayé de faire revivre en moi ces émois et mes désirs de partages en mots, je dois être une nullité dans le genre, merci AMANDA.
j'éprouve beaucoup de plaisirs à lire que ces échanges existent encore.
bises à toutes vous les pseudos féminins, et bonnes poignées de mains aux pseudos masculins.

 
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
979 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 5 déc 2018 à 05:07
Modifié:  5 déc 2018 à 05:07 par Miette
Citer     Aller en bas de page

Bises Sam, et merci de votre passage

 
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
979 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 5 déc 2018 à 05:29
Modifié:  5 déc 2018 à 05:35 par Miette
Citer     Aller en bas de page

Merci de votre passage et de votre gentil compliment sur le texte Jiçé, il y a du divin dans l'amour !

 
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
979 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 5 déc 2018 à 07:35
Modifié:  5 déc 2018 à 07:36 par Miette
Citer     Aller en bas de page

Votre roman avance bien Odin ? ^^ Merci de votre mot

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
245 poèmes Liste
5872 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 5 déc 2018 à 09:34 Citer     Aller en bas de page

Ambiance(s) érotiques, et toc !
Et moi qui me suis toujours interrogé sur la nécessité d'avoir du lait en brique... je comprends maintenant.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
979 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 5 déc 2018 à 15:06
Modifié:  5 déc 2018 à 17:13 par Miette
Citer     Aller en bas de page

Merci Paul Ferguson de votre commentaire, oui en effet, le texte est étrange. Je ne sais pas pourquoi c'est venu comme ça, j'écrivais en alexandrins et puis après hop c'est venu en 8 pieds ?! sans doute pour traduire une double vision oui

In poesie lol vous voyez ce qu’il vous reste à faire^^ Investir dans les produits laitiers

Citation de Obsidiane
...sans trop de brutalités

sans jamais aucune brutalité même O.
Merci de votre passage et à bientôt sous les mots

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
4903 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
3 avril
  Publié: 6 déc 2018 à 09:16 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Miette,

Bon sang, ça chauffe par chez vous...mais..." Vous m'avez convoqué et cette idée m'excite
Je me suis préparée telle une reine elfique… et bien ...à la vôtre

jlouis

  Poésie, la vie entière
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
979 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 7 déc 2018 à 15:08 Citer     Aller en bas de page

Adria merci de votre commentaire, j'aurais tendance à dire qu'au delà du WE d'autres qualités sont requises ^^

JLouis lol, prosit ! merci de votre passage

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
314 poèmes Liste
10170 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 8 déc 2018 à 07:39 Citer     Aller en bas de page

oh MIETTE, tu sais que le tutoiement ça existe.

 
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
979 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 11 déc 2018 à 17:17 Citer     Aller en bas de page

Oui Sam... et parfois même, je l'utilise !

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
3115 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 12 déc 2018 à 02:32
Modifié:  12 déc 2018 à 07:10 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

C'est un poème très bien écrit ... décrit, précis.
On s'y croirait ... si j'ose dire.
Bonne journée
Cidnos

 
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
979 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 12 déc 2018 à 10:17 Citer     Aller en bas de page

Merci Cidnos de votre passage, j’apprécie votre beau compliment sur le texte.

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
245 poèmes Liste
5872 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 31 mars 2019 à 10:24 Citer     Aller en bas de page

Te connaissant un peu maintenant (moins d'un week-end) je retrouve le pétillement que j'ai découvert chez toi hier.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
979 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 1er avr 2019 à 09:59 Citer     Aller en bas de page

Ha ben, elle est pas mal celle la, je ne m'y attendais pas In poésie ! On va croire que j'ai eu un comportement incandescent et indécent, emportée par le vin... Loool

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
314 poèmes Liste
10170 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 15 août 2019 à 03:21 Citer     Aller en bas de page

MIETTE
de ce qu'évoque JB, où j'ai reçu un crayon "B" d'AUDE, et au sujet duquel, il est possible de lire 7 textes sur ce site, j'ai en mémoire ton joli sourire, cette jeunesse que je n'ai plus, je suis jaloux de cet inconnu, et merci pour cette promenade dans les changements sous terrains carrelés et très passants.
j'ai tout relu, tant pis pour les effacements, quand je te relie tes ingérences que je m'autorise, ont ces sourires si plaisants.

SAM en plis.

 
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
979 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 6 oct 2019 à 09:44 Citer     Aller en bas de page

Sam

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1466
Réponses: 16
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0295] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.